FIV - ICSI - MIV

Traitement de PMA – quoi?

PMA signifie procréation médicalement assistée. C’est le terme qui regroupe les différents traitements de fécondité: insémination artificielle, FIV, FIV-ICSI, MIV,…

Lorsque la grossesse ne survient pas de manière spontanée, différents traitements de PMA sont possibles. Le choix de celui-ci dépend de votre problème de fécondité.
C’est pourquoi le médecin du CRG tentera, via les examens préalables, de déterminer la cause de votre fertilité réduite: voir examens femme et homme.

Pour ce qui concerne l’insémination et la stimulation, nous vous en dirons davantage dans les autres traitements de PMA du CRG, comme l’insémination artificielle.
Cela dit, des fois un autre traitement n’est pas indiqué ou il n’a pas abouti à une grossesse.
  • Dans ces cas une FIV ou une FIV avec ICSI peut être une alternative.
    Dans la FIV, la fécondation (la fusion du spermatozoïde et de l’ovocyte) ne s’opère pas dans le corps de la femme, mais dans une éprouvette de pétri au laboratoire ('in vitro' signifie 'en verre'). C’est dans cette éprouvette que naissent les embryons, d’où le nom ‘bébé éprouvette’.
  • Et puis, il reste encore la maturation in vitro (MIV), un traitement moins lourd pour les patientes, dont les résultats ne cessent de s’améliorer.
    La MIV permet d’arriver au développement in vitro d’embryons après avoir prélevé et porté à maturation des ovocytes immatures.

Comment se passe une FIV-ICSI dans les grandes lignes ?


Contraignant mais pas douloureux

Dans la FIV, la fécondation ne se produit pas dans la trompe de la femme, mais en laboratoire.
Dans les grandes lignes, la FIV-ICSI se déroule comme expliqué ci-dessous.
Si vous souhaitez plus de détails, allez dans ‘FIV|ICSI étape par étape’.

  • Inhibition et stimulation
    Votre cycle menstruel spontané est temporairement remplacé par un cycle médicalement contrôlé. Des hormones vous sont administrées afin de stimuler les ovaires. Le but est de favoriser le développement de plusieurs ovocytes.
  • Prélèvement d’ovocytes
    Juste avant l'ovulation, on introduit dans les ovaires une fine aiguille au moyen de laquelle sont prélevés les ovocytes mûrs.
  • En laboratoire
    • soit ces ovocytes sont mis en présence d'une sélection de spermatozoïdes de votre partenaire (ou d'un donneur);
    • soit on injecte un seul spermatozoïde dans chaque ovocyte afin de les féconder. On parle alors d'ICSI (injection de sperme intracytoplasmatique).
    • L’éprouvette de pétri va alors dans un incubateur, qui reproduit les conditions de l’utérus. Lorsque tout se déroule bien, un certain nombre d'ovocytes sont fécondés et quelques embryons voient le jour.
  • Transfert d’embryon
    Peu de temps après, un (ou deux) embryons ainsi produits sont replacés dans votre utérus, dans l'espoir que l'un d’eux réussisse à s'y fixer pour ensuite devenir un enfant en bonne santé.
FRET (frozen embryo transfer)
Souvent, davantage d'embryons que ceux nécessaires au transfert se sont développés. Les embryons surnuméraires de bonne qualité sont alors congelés.
Si vous n'êtes pas enceinte du premier coup ou si vous désirez un autre enfant plus tard, nous pourrons puiser dans cette réserve d'embryons pour un nouveau "transfert". On évite ainsi une stimulation ovarienne ultérieure ainsi que le traitement qui l'accompagne.
Plus il y a d’embryons congelés, plus les chances d’un transfert fructueux augmentent. En effet, ils ne survivent pas tous à la décongélation.

      Contraignant mais pas douloureux 

      Bon conseil préalable

      Que puis-je faire pour avoir plus de chances que mon traitement réussisse? Vous le lisez ici.

      Cliquez sur Acide folique si vous voulez savoir ce que toute femme qui souhaite tomber enceinte doit savoir à ce propos.

      La fécondation in vitro est à la fois un traitement léger et lourd.
      D'un point de vue physiologique, les choses sont relativement aisées :
      • la FIV consiste en une succession d'interventions légères, peu risquées et généralement indolores;
      • les effets secondaires des médicaments sont généralement limités à de légères douleurs abdominales pendant la cure de stimulation ;
      • le traitement est entièrement ‘ambulatoire’. Vous ne devez pas loger à l’hôpital.
      D'un point de vue psychologique, la FIV peut toutefois être nettement plus lourde pour vous. L'incertitude et l’anxiété par rapport à la réussite du traitement constituent un facteur de stress qui peut parfois peser lourdement sur votre couple.