La cryoconservation de cellules et de tissus

Reporter votre désir d'enfant?

Si vous sentez que votre horloge biologique commence à faire tic-tac, mais que vous souhaitez encore reporter le moment d’avoir un enfant, AGE banking peut être une solution. Cette option est plus largement connue sous le nom de social freezing

Durant votre traitement de PMA ou dans la préparation de celui-ci, il se peut qu’il soit nécessaire de congeler et conserver des cellules reproductrices ou du tissu. Nous appelons la banque MLM du CRG.

Pour permettre la congélation, vous devez toujours signer un contrat, dans lequel:
  • vous donnez l’autorisation pour la congélation;
  • vous fixez la période de conservation;
  • vous décidez ce qu’il doit advenir du matériel congelé dans la banque au terme du délai de conservation ou lorsque vous ne savez plus l’utilisez; et
  • (si d’application) vous vous engagez à payer des frais de conservation pour la période de conservation.

Vous pouvez toujours revoir ces décisions, tant que vous le faites par écrit et avant que le délai de conservation ne soit échu.

La banque d’embryons

En savoir plus?

Est-ce vraiment une bonne idée de congeler des embryons pour une utilisation ultérieure?

Si la FIV ou l'ICSI donne plus d'embryons qu'il n'en faut pour l'implantation dans l'utérus, les embryons surnuméraires de bonne qualité peuvent être congelés. Vous pouvez ainsi éventuellement recourir à cette réserve si la première tentative de FIV échoue ou si vous désirez avoir d'autres enfants. Pour le traitement, voir FIV étape par étape, transfert avec des embryons congelés.

Pour pouvoir faire congeler des embryons, vous devez compléter et signer le formulaire ‘embryons surnuméraires’. Dans celui-ci : 
  • vous donnez votre consentement pour la congélation, et
  • vous décidez de ce qu’il doit advenir des embryons une fois que vous n’en aurez plus besoin, si vos conditions de vie évoluent ou après votre décès. 
Si vous avez décidé que les embryons surnuméraires pouvaient être congelés, nous vous communiquerons par écrit, quelques semaines après le transfert, la quantité d'embryons que nous avons pu mettre en conservation pour vous. Pour éviter tout malentendu, nous préférons ne donner aucune information verbale à ce sujet.

Comme destination pour les embryons surnuméraires dont vous n’avez plus besoin, vous pouvez choisir entre:
  • un don (anonyme) à des candidats parents que l’on n’a pas pu aider avec leur propre matériel génétique. Voir don, les grandes lignes et don d’embryons;
  • un don pour la recherche scientifique (Voir la brochure du même nom); ou 
  • la destruction.