A notre propos

Bienvenue au centre de fertilité qui se consacre à vous

Bienvenue au CRG, le Centre de la Reproduction Humaine de l’UZ Brussel, l’hôpital universitaire de la VUB (Vrije Universiteit Brussel).
  • Notre centre est spécialisé dans les traitements de fertilité. Nous jouissons d’une réputation internationale en tant que pionniers dans le développement et l’application de techniques de PMA. Depuis notre création en 1983, plus de 23.000 bébés sont nés après que leurs parents aient bénéficié d’un traitement dans notre centre.
  • En tant qu'institution universitaire au sein du réseau VUB, le CRG a également une mission académique: notre centre est aussi un institut de formation et agit comme un moteur de recherche scientifique .

Notre mission

Chaque jour, nous voulons nous investir à 100% afin de remplir notre triple rôle à un niveau élevé de qualité:
  • 100% consacrés à protéger et optimaliser la fécondité de l’ensemble de nos patients et de les aider ainsi à mettre au monde un enfant en bonne santé;
  • 100% dévoués à une recherche indépendante et innovante sur tous les aspects de la fécondité humaine. Pour ce faire, nous réalisons notamment des échanges mondiaux entre chercheurs dans notre domaine ;
  • 100% ambitieux pour augmenter autant que possible les connaissances de toutes les parties – chercheurs, étudiants, parents, enfants, etc. – en diffusant nos connaissances via des formations, de l’enseignement et une bonne communication.

Depuis des années, le CRG est au top international dans sa branche, et surtout sur deux terrains :
Comme clinique de la fertilité
Comme centre de recherche
 


Une clinique de fertilité très soucieuse de ses patients

Le CRG offre à ses patients un large programme de soins, de la fécondation assistée au traitement de problèmes reproductifs connexes :
  • traitements hormonaux et programmation du coït
  • insémination artificielle
  • FIV et FIV/ICSI
  • TESE et autres interventions pour l’extraction du sperme – pour les hommes qui ont une fécondité fortement réduite
  • MIV (maturation in vitro), c’est-à-dire le prélèvement d’ovocytes immatures et leur maturation et fécondation en laboratoire
  • Trajet de soins FIV/ICSI pour les candidats parents atteints d’une infection virale (HIV, hépatite C)
  • Trajet de soins FIV/ICSI pour les couples qui ont des problèmes génétiques (PGD, PGS)
  • Opérations de réversibilité de la stérilité (chez l’homme et la femme) 
  • La clinique des fausses couches – trajet de soins pour les fausses couches à répétition
  • Traitements de fécondité avec du matériel de donneur (sperme de donneur, ovocytes de donneuse)
  • Préservation de la fertilité chez des patients chez qui un diagnostic de cancer vient d’être posé.

Notre pratique médicale est basée sur un système de soins de qualité accrédité.
En outre, nous suivons toujours nos programmes de soins via des études chez les patients. Ainsi, nous évaluons nos (nouveaux) programmes de fertilité quant au résultat qu’ils donnent :
  • Effets pour le patient,
  • Pourcentage de chances,
  • Déroulement de la grossesse,
  • Santé de la mère et du bébé.

Centre de recherche – la science : notre moteur

La recherche scientifique constitue une partie fixe de l’activité du CRG.
A ce titre, nos chercheurs font partie des groupes de recherche REGE (Reproduction and Genetics) de la VUB.

En partie grâce à son dynamisme scientifique, notre centre a joué, dès sa création, un rôle de pionnier dans le développement et l’amélioration des techniques reproductives.
Ainsi, en 1991, nous étions à l’origine de la technique révolutionnaire de fécondation ICSI (injection intracytoplasmique de sperme), où l’on injecte un spermatozoïde dans l’ovocyte. Grâce à celle-ci, il a été possible d’aider efficacement des candidats parents, dont l’homme souffre d’une forme grave de fécondité réduite, à mettre au monde un enfant.

Cela dit, dans d’autres domaines également, des avancées spectaculaires ont été enregistrées ces dernières années. Ainsi, il est par exemple maintenant possible de:
  • réaliser un examen génétique des embryons avant de les replacer dans l’utérus ;
  • congeler des ovocytes ; et
  • faire mûrir des ovocytes immatures au labo (MIV) et ensuite les féconder.

Parallèlement, nos chercheurs planchent intensément sur des techniques pour conserver la fécondité de patients qui doivent subir une chimio- et/ou radiothérapie, des traitements qui peuvent être néfastes pour la fécondité et sur des thérapies de cellules souches et sur le développement de lignées de cellules souches.

Si vous êtes intéressé par la recherche scientifique qui est en cours actuellement à la VUB et au CRG, cliquez sur Projets de recherche ou téléchargez la brochure.
Dans son fonctionnement, le CRG de l’UZ Brussel a toujours posé des exigences élevées à la qualité des actes et des produits utilisés.
De plus, ces dix dernières années, la pression de l’extérieure pour introduire des systèmes de qualité a fortement augmenté, tant d’instances nationales qu’européennes. La législation européenne et des arrêtés royaux imposent des normes strictes pour garantir la qualité et la sécurité du matériel corporel humain avec lesquels travaillent les laboratoires et les centres médicaux.
Le CRG opte pour une communication ouverte avec ses patients. Si vous bénéficiez d’un traitement dans notre centre, vous recevrez des informations via différents canaux:
  • en consultation avec le médecin;
  • pendant l’entretien avec le conseiller avant le début du traitement;
  • via ce site internet;
  • via le portail des patients;
  • via des brochures imprimées, des documents informatifs et des instructions, des schémas de traitement et des contrats (consentements éclairés).

Cela dit, l’échange d’informations n’est pas seulement important dans notre communication à votre égard. En interne aussi, une transmission correcte des informations est cruciale pour le bon déroulement de votre traitement. Nos médecins, conseillers, infirmières, collaborateurs du laboratoire et collaborateurs administratifs constituent une équipe stable et expérimentée, qui se transmet toutes les informations concernant votre traitement de façon structurée.
L’UZ Brussel est attaché à la Vrije Universiteit Brussel (VUB), une institution néerlandophone.
La langue véhiculaire à l’hôpital et au CRG est donc le néerlandais.
Cela dit, tous les collaborateurs parlent le français et/ou l’anglais. Certains d’entre eux parlent même ces langues couramment. Certains membres du staff ont aussi des connaissances en allemand, en espagnol et en italien. Grâce à son excellente réputation – tant au niveau scientifique que thérapeutique -, le CRG attire en effet beaucoup de patients étrangers.
L’UZ Brussel respecte toutes les croyances et idéologies.

N’hésitez donc pas à nous tenir informés de facteurs religieux ou autres susceptibles d’influencer votre disponibilité pendant le traitement. Lorsqu’il établit le schéma de traitement, le CRG est toujours prêt à tenir compte des jours fériés chrétiens, du sabbat juif, du ramadan islamique, etc.
Toutefois, un traitement de FIV/ICSI peut impliquer un certain nombre d’éléments médicaux ou pratiques qui vont à l’encontre de vos principes, mais que vous devez être prêt à accepter pour ne pas réduire trop les chances de réussite d’un traitement.
Mede-oprichter van ESHRE
Erkend door EAA
Erkend door Ebcog

Co-fondateur de l’ESHRE
Reconnu par l’EAA
Reconnu par l’EBCOG

Le CRG fait partie d’un réseau d’institutions de recherche et de thérapeutique et/fonctionne comme un moteur de collaboration internationale.
Ainsi, il y a d’une part, une étroite collaboration avec d’autres universités que la VUB, tant en Belgique qu’à l’étranger.
D’autre part, il existe des collaborations officielles avec d’autres hôpitaux (étrangers).
En avril 2005, une collaboration a par exemple débuté avec la Clinica Alemana, un des hôpitaux les plus en vue en Amérique du Sud. Elle est attachée à l’Universidad Del Desarrollo (Santiago de Chili) et a la tradition de nouer des collaborations avec d’autres Centres d’Excellence, ce qui permet un échange aisé du know-how, ainsi que la formation mutuelle des médecins spécialistes.
Pour la médecine reproductive, ils ont choisi le CRG comme Centre d’Excellence.

Co-fondateur de l’ESHRE

Le CRG est co-fondateur et un membre actif depuis des années de l’ESHRE, la European Society of Human Reproduction and Embryology – www.eshre.com.
Cette organisation européenne entretien de bons contacts avec le monde scientifique aux Etats-Unis.
Elle s’est posée comme objectif de promouvoir l’intérêt pour la biologie et la médecine reproductives ainsi que les connaissances à leur propos. C’est pourquoi l’ESHRE entend:

  • stimuler la recherche dans ce domaine ;
  • veiller à ce que les résultats de recherche soient communiqués au grand public, aux scientifiques, aux médecins et aux organisations de patients ;
  • informer les politiciens et les décideurs politiques dans toute l’Europe ; et
  • contribuer, à un niveau appliqué, à l’amélioration de la pratique clinique.

C’est ce qu’elle fait en organisant des formations et des recyclages et en réunissant des spécialistes sur des thèmes spécifiques de médecine reproductive.

Au fil de son existence, le CRG a joué un rôle de taille dans la création et le développement de l’ESHRE:

  • en 1985, nous étions les co-organisateurs du tout premier congrès de l’ESHRE à Bonn ;
  • en 1986, nous organisions le deuxième congrès de l’ESHRE à Bruxelles, à la Vrije Universiteit;
  • en 1994, nous inscrivions à nouveau le dixième congrès à notre nom, de nouveau à Bruxelles; et
  • à travers les années, nous avons mis à disposition notre infrastructure du CRG pour des symposiums et des groupes de travail de l’ESHRE. Ce faisant, de nombreux spécialistes de la fertilité ont eu l’opportunité de se recycler. 

Sous ‘Historique’ (1985, 1986, 1994 et autres années), vous en trouverez le récit.

Reconnu par l’EAA

Le CRG a bâti une forte réputation dans le domaine de l’infertilité masculine.
En 1997, nous sommes devenus un centre de formation reconnu de l’EAA, la European Academy of Andrology.
Cette reconnaissance a été renouvelée en 2005.
Vous trouverez plus d’informations au sujet du CRG et de l’EAA sous ‘Notre recherche et enseignement’.

Reconnu par l’EBCOG

Depuis 2008, le CRG est reconnu comme institut de formation en médecine reproductive. Notre centre était le deuxième centre à recevoir cette reconnaissance. En 2015, cette accréditation a été prolongée pour cinq ans.
L’EBCOG, le European Board and College of Obstetrics and Gynaecology, fait partie de l’UEMS, l’Union Européenne des Medécins Spécialistes. Cette organisation réunit des spécialistes en gynécologie et obstétrique de 36 Etats-membres. Elle a pour but d’améliorer la santé des femmes et de leurs descendants et d’aspirer au plus haut niveau de qualité des soins dans tous les pays européens.
Dans cet objectif, l’EBCOG soutient des formations dans divers spécialités médicales. Pour la médecine reproductive, douze centres en Europe ont reçu une accréditation comme institut de formation, dont le CRG de l’UZ Brussel.
De son côté, le CRG a mis en place en 2012 un ‘clinical fellowship’ en médecine reproductive. Pour ce programme de formation, les gynécologues d’ (autres) pays européens peuvent venir dans notre centre afin d’y approfondir leurs connaissances médicales à propos de et leurs aptitudes en médecine reproductive.