La recherche scientifique

Ami pour une nouvelle vie

En tant que patient ou que collègue du CRG, vous pouvez soutenir nos efforts de recherche – avec un avantage fiscal et via internet.
Ami pour une nouvelle vie.

La recherche clinique et la recherche fondamentale sont cruciales pour l’avancée de la médecine. La recherche que le CRG mène conjointement avec ses partenaires sert aussi à élargir et approfondir notre expertise dans le domaine de la fécondité. Et c’est nécessaire pour pouvoir offrir les meilleurs soins possibles à nos patients.

Toutefois, aujourd’hui, le financement de la recherche par les autorités est menacé – suite à la politique d’économies. C’est pourquoi le CRG et l’UZ Brussel sont toujours à la recherche de formes alternatives de financement. A cette fin, nous tendons la main tant aux firmes qu’aux personnes privées.

Les projets de recherche en cours à l’UZ Brussel et à la VUB comportent tous les domaines de la médecine reproductive.
Les groupes de recherche de la VUB ont un focus plus spécifique.

Recherche scientifique à la VUB

Le Centrum voor Reproductieve Geneeskunde (CRG) de l'Universitair Ziekenhuis Brussel (UZ Brussel) fait de la recherche scientifique dans une série de domaines de recherche à l’intérieur de la médecine reproductive. Il s’agit aussi bien de recherche purement clinique que de recherche clinique-translationnelle. Elle est réalisée au CRG proprement dit, mais aussi dans les laboratoires de recherche de la Faculté de Médecine de la Vrije Universiteit Brussel (VUB) sur le Brussels Health Campus à Jette. 

Les études cliniques du CRG se situent principalement dans le domaine de :
  • la chirurgie de la reproduction,
  • l’andrologie de la reproduction,
  • l’endocrinologie de la reproduction,
  • l’oncofertilité,
  • la génétique de la reproduction, et
  • l’immunologie de la reproduction.
Dans tous ces domaines, les médecins du CRG collaborent étroitement avec les chercheurs soit du CRG proprement dit, soit d’un groupe de recherche de la Faculté de Médecine.

La recherche à la Faculté en elle-même relève du cluster 'Génétique de la Reproduction et Médecine Régénérative' (REGE). Celui-ci comporte sept groupes de recherche(*), dont quatre sont liés au CRG:
BITE: Biologie du Testicule
FOBI: Biologie du Follicule
REGE: Reproduction et Génétique
REIM: Reproduction et Implantation/Immunologie
(*) Les groupes de recherche à la VUB reçoivent un acronyme de quatre lettres.

En 2014, pas moins de 33 doctorants étaient actifs au CRG ou au sein des groupes de recherche. Au cours des dix dernières années, le CRG et les groupes de recherche associés ont pu fournir entre 50 et 70 publications scientifiques (voir publications scientifiques).

Les projets de recherche en cours à l’UZ Brussel et à la VUB comportent tous les domaines de la médecine reproductive. Les groupes de recherche ont un focus plus spécifique.
Voir aussi BITE (en anglais)

Ce groupe de recherche est axé sur la biologie du testicule.
  • Nous faisons de la recherche sur la congélation, la culture et la transplantation de cellules souches testiculaires.
    Nous y cherchons une solution à l’infécondité masculine provoquée par la perte de cellules souches dans le testicule (qui est la source pour fabriquer des spermatozoïdes). Cela pourrait être un traitement pour éviter la stérilité chez des hommes qui doivent subir ou qui ont subi un traitement contre le cancer. Voir aussi www.oncofertilité.be.
  • Nous faisons de la recherche sur la spermatogenèse in vitro - c-à-d la maturation au laboratoire de spermatozoïdes à partir de cellules souches ou d’autres cellules précurseurs – et ce, dans un accord de collaboration avec des partenaires à la fois belges et internationaux: l’Université de Gand (Belgique), l’Université d’Amsterdam (Pays-Bas), le Karolinska Instituut Stockholm (Suède), le Hubrecht Instituut Utrecht (Pays-Bas), le Westfaalse Wilhelms-Universiteit Münster (Allemagne), l’Université d’Edingburgh (Ecosse), l’Université La Sapienza Rome (Italie) et l’Université d’Helsinki (Finlande).
Voir aussi FOBI (en anglais)

Ce groupe de recherche est axé sur la biologie du follicule.
Nous faisons de la recherche sur:
  • la maturation in vitro, c-à-d la maturation au laboratoire d’ovocytes immatures de l’ovaire,
  • des marqueurs moléculaires qui déterminent la qualité des ovocytes, et
  • sur la congélation de tissu ovarien chez des patientes qui doivent subir/subiront un traitement contre le cancer.
    Cette dernière recherche se déroule dans le domaine de l’oncofertilité, la branche de la médecine qui entend aider les patients oncologiques à préserver leur fécondité tout au long du traitement contre le cancer.
Le REGE est le groupe de recherche le plus grand. Voir aussi  REGE (en anglais).
Au sein de ce groupe, des chercheurs cliniques et fondamentaux font de la recherche sur divers aspects génétiques de la reproduction humaine.
  • Au niveau clinique
    • Le CRG et le CMG (Centrum voor Medische Genetica ou Centre de Médecine Génétique) collaborent sur une recherche de suivi relative à la santé des enfants nés de diverses techniques de procréation assistée (comme l’ICSI, la vitrification, etc.), et
    • font de la recherche sur la base génétique supposée de problèmes de reproduction, c-à-d les causes génétiques éventuelles de l’infécondité masculine ou féminine.
  • REGE fait aussi de la recherche plus fondamentale sur les cellules souches embryonnaires et les possibilités d’utiliser celles-ci pour la médecine régénérative.
Voir aussi REIM (en anglais).

Ce groupe de recherche se concentre sur la reproduction et l’implantation en corrélation avec l’immunologie.
En étroite collaboration avec le CRG, ce groupe fait de la recherche sur:
  • les mécanismes qui influencent positivement ou négativement l’implantation d’un embryon, et
  • l’influence de notre système immunitaire sur l’implantation.
En outre, ce groupe étudie encore d’autres processus de la reproduction.
La recherche est réalisée en collaboration avec une série de partenaires internationaux, comme l’Université d’Amsterdam (Pays-Bas) et l’Université de Warwick (Royaume-Uni).