Consultez la foire aux questions

Poids/IMC

Si vous souhaitez tomber enceinte, il est recommandé d’adopter un mode de vie sain. L’IMC (indice de masse corporelle) idéal pour tomber enceinte se situe entre 18,5 kg/m² et 25 kg/m². Cela ne signifie pas que vous ne pouvez pas tomber enceinte si vous avez un IMC inférieur ou supérieur, mais cela prendra en moyenne plus de temps. La recherche a montré que l’effet de la surcharge pondérale est plus important. C’est vrai au niveau individuel, mais c’est aussi un phénomène social plus large, puisque l’obésité est plus répandue que l’insuffisance pondérale dans la population occidentale. Cependant, ne vous contentez pas de l’IMC et osez examiner de plus près votre composition corporelle, vos apports en nutriments et votre consommation d’énergie. Une composition corporelle disproportionnée entraîne souvent des perturbations hormonales subtiles chez les femmes et donc une réduction de la fertilité, généralement due à une altération de l’ovulation (troubles de l’ovulation).
Vous êtes également plus susceptible de souffrir de complications pendant la grossesse et l’accouchement (par exemple, naissance prématurée, anomalies de croissance chez l’enfant, complications pendant l’accouchement). Essayez donc d’adopter un mode de vie sain et un poids qui vous convienne. Si votre IMC est trop élevé ou trop bas, vous serez d’abord orienté vers un diététicien de FerMet. En collaboration avec le service de nutrition clinique, nous vous proposons des conseils sur mesure pour optimiser vos chances de tomber enceinte et de vivre une grossesse en bonne santé. En cas de perte de poids très rapide (par exemple suite à une intervention chirurgicale), il est important d’avoir atteint un poids stable avant d’entamer un traitement de fertilité.