Qu’avons-nous appris jusqu’à présent de l’expérience des femmes qui ont eu recours à la cryopréservation de leurs ovocytes ?

La congélation ou la vitrification des ovocytes permet de combler l’écart entre le pic reproductif d’une femme et le moment où elle se sent prête à devenir mère dans les meilleures conditions émotionnelles, relationnelles, économiques et sociales.

La recherche nous a appris

La recherche nous a appris que l’âge et une rupture récente jouent souvent un rôle dans la décision de traitement. Ces dernières années, nous avons également constaté que les femmes sont de plus en plus souvent informées de l’existence de cette possibilité, voire qu’elles sont orientées vers ce traitement par leur gynécologue.

Les raisons les plus fréquemment citées pour procéder à une cryopréservation d’ovocytes sont d’avoir plus de temps pour trouver le bon partenaire, de préserver des possibilités de reproduction futures et d’éviter d’éventuels regrets ultérieurs. C’est pourquoi une telle décision s’accompagne d’une certaine tranquillité d’esprit chez de nombreuses femmes. Le fait de préserver leurs possibilités de reproduction donne aux femmes une impression de plus grande maîtrise. Par conséquent, très peu de femmes disent regretter d’avoir entrepris ce traitement.

Bien entendu, il faut avoir conscience que ce traitement n’offre aucune garantie, mais qu’il augmente certainement vos chances de devenir mère à un âge reproductif plus avancé.

Julie Nekkebroeck, psychologue

julie_nekkebroeck

Qu’est-ce que l’avenir nous réserve ?

Nous constatons que toutes les femmes qui ont fait congeler leurs ovocytes ne reviennent pas consulter au centre de fertilité. Actuellement, nous ne savons pas grand-chose sur les motifs qui les conduisent à ne pas revenir. Les hypothèses possibles sont que ces femmes ont trouvé le bon partenaire, sont tombées enceintes naturellement ou par l’intermédiaire d’un autre centre de fertilité, ou ont peut-être renoncé à leur désir d’enfant. Cela signifie que lorsque vous prenez cette décision pour l’avenir, vous allez peut-être investir financièrement, physiquement et émotionnellement dans un traitement dont vous ne tirerez pas profit ensuite.

Lorsque nous étudions la période de plus de 10 ans après la congélation d’ovocytes, nous constatons qu’environ la moitié de ces femmes reviennent dans notre centre de fertilité pour y concrétiser leur désir d’enfant. La majorité de ces femmes utilisent les ovocytes congelés (après avoir épuisé toutes les éventuelles possibilités à partir d’ovocytes frais). Plus vous commencez à avoir des enfants tard, plus vous aurez besoin d’ovocytes congelés.

Parmi celles qui sont revenues, la moitié a commencé le trajet en tant que femme célibataire souhaitant délibérément un enfant. Lorsque vous réfléchissez à vos options, gardez à l’esprit que vous ne rencontrerez peut-être pas le partenaire idéal ou que (toutes) les bonnes conditions ne seront pas remplies au moment où vous vous sentirez prête à assumer une maternité.

Si vous souhaitez discuter davantage de vos interrogations et des options qui s’offrent à vous, n’hésitez pas à consulter l’un de nos psychologues, qui vous guidera dans votre réflexion.

Fermer

Update 05/01/2024: Rénovations à Brussels IVF

Afin d’améliorer le confort et la discrétion des patients, Brussels IVF rénove son unité de soins (VP03) et la réception du Laboratoire d’Andrologie.

Dans le cadre de ces travaux de rénovation, à partir du 8 janvier 2024, le comptoir de notre Laboratoire d’Andrologie et les locaux associés, seront temporairement installés au deuxième étage de Bruxelles IVF (via la route 980).

Pendant votre traitement, nous assurons la même qualité de soins, mais il se peut que vous vous sentiez moins confortable en raison de l’emplacement temporaire et de l’espace limité. Nous mettons tout en œuvre pour minimiser les désagréments.

Consultez l’infos pratiques et la foire aux questions